Tous les peignes


Découvrez la gamme des peignes en corne Thomas Liorac

Guide d achat

Nos engagements



EPV

Comment bien se coiffer ?

Publié le : 13/01/2014 14:27:12
Catégories : Conseils

 

Comment bien se coifferIl existe de nombreuses et belles coiffures à réaliser. Elles reflètent la personnalité de celui ou celle qui la porte. Mais aucune ne sera réussie si la chevelure n’est pas bien préparée auparavant. Pour toute coiffure, la préparation du cheveu est nécessaire.

Le brossage

En premier lieu, brosser la chevelure avec une brosse en poils de sanglier : le résultat sera meilleur, avec moins d'électricité statique. Le brossage permet d’éliminer les poussières et impuretés de la chevelure, qui se sont accumulées durant la journée ou la nuit. Particules de coton issues des vêtements ou des draps, petites peaux mortes etc. Mais le brossage ne suffit pas.

Le démêlage

Sa seconde phase, préparée par le brossage, est le démêlage, nom synonyme de tracas, douleurs, tiraillements… Pourquoi ? Parce que le peigne, accessoire nécessaire à cette étape, n’a pas toujours été choisi en conséquence. Un peigne en plastique va griffer le cuir chevelu, accrocher les cheveux, les agresser, provoquer de l’électricité statique. Choisir un peigne en corne, aux dents suffisamment écartées pour éviter toute douleur : un écartement très large pour une chevelure abondante et frisée, 3 mm pour une chevelure raide, souple ou peu frisée, ou pour des cheveux courts. Le peigne en corne supprime l’électricité statique, respecte la nature même du cheveu, car il en a la matière : la kératine. De ce fait, il ne les casse pas, ne les arrache pas, se contentant d’éliminer les cheveux tombés naturellement. Si la chevelure est très emmêlée malgré le brossage, commencer par les pointes des cheveux pour remonter progressivement.

Le lissage

On peut ensuite procéder à un lissage, avec un peigne en corne aux dents fines, 3mm par exemple. Après le démêlage, ce sera sans douleur et facile. Le lissage n’est pas obligatoire pour toutes les coiffures, mais peut leur donner un aspect mieux fini. Choisir un peigne en corne plutôt qu’un fer : le fer chauffe (et parfois brûle) les cheveux, les fragilise et les rend poreux. Ils résistent alors mal aux agressions courantes ; vent, humidité, soleil, pollution, frottements, dessèchement etc. Ils deviennent secs, cassants, ternes. Le peigne en corne, contrairement à un fer, ne chauffe pas le cheveu, ne le dessèche pas, ne l’abîme pas. Au contraire, la cuticule qui le protège est lissée, conférant au cheveu brillance et douceur. Les cheveux sont soyeux. Les écailles refermées conservent mieux les protéines et vitamines que le cheveu renferme. Il garde alors toute sa santé, et c’est visible.

Thomas Liorac propose une gamme complète de peignes.

De formes différentes, ils permettent à chacun et chacune de trouver celui qui lui convient mieux : plus grand ou plus petit, avec ou sans manche, denture double ou simple, d’écartements divers et adaptés. A vous d’adopter votre partenaire coiffure préféré !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)