Tous les peignes


Découvrez la gamme des peignes en corne Thomas Liorac

Guide d achat


Nos engagements



EPV

Hygiène et entretien du peigne en corne

Publié le : 12/10/2014 09:51:16
Catégories : Accessoires , Conseils

 

  1. une ou deux fois par mois, nettoyez votre peigne avec une petite brosse et de l'eau savonneuse. Cela permet d'enlever les impuretés qui se déposent dessus durant son usage quotidien. Utilisez pour cela un savon ou un shampoing doux et non détergent. Ensuite, rincez soigneusement votre peigne.
  2. après rinçage, essuyez-le bien. La corne n'apprécie pas de rester mouillée longtemps. Dans ce cas, elle risque de se dédoubler par endroits ou vous risquez de voir se soulever des écailles de kératine.
  3. deux fois par an au moins, humectez un coton avec de l'huile végétale et frottez-en le peigne. La corne est un matériau vivant, qui a besoin d'être nourri, comme le cuir ou le bois. Grâce à ce geste, votre peigne conservera sa solidité.
  4. utilisez régulièrement votre peigne : il prend soin de vos cheveux, et vos cheveux en prennent soin. L'utilisation de votre peigne lui permettra d'être aéré et de rester vivant !
  5. ne partagez pas les peignes, personnalisez-les ! Comme pour les brosses à dents, les peignes peuvent transporter des microbes et les transmettre. Pour préserver l'équilibre des cheveux en bonne santé, il est préférable d'avoir chacun son peigne en corne. Thomas Liorac propose pour cela un service bien utile : la personnalisation de votre peigne.
  6. gardez votre peigne dans un étui en cuir. Le cuir est aussi une matière chargée de kératine. C'est la meilleure protection pour le peigne. L'étui en cuir protège le peigne des chocs ou des chutes, mais aussi du dessèchement et des écarts brutaux de température. Thomas Liorac étend la garantie de ses peignes en corne à 10 ans si ils sont achetés avec leur étui en cuir.
  7. en cas de maladie (pellicules, alopécie), nettoyez votre peigne avec une huile essentielle de lavande, thym ou romarin. Cela vous évitera de vous ré-infecter en cours de traitement ou de passer les microbes aux autres. Il faut le faire après chaque utilisation dans ce cas. Il est en particulier très difficile de se débarrasser des pellicules. Mais attention : en cas de problème important, cela ne viendra qu'en complément d'un traitement adapté, prescrit par un médecin généraliste ou dermatologue en cas de besoin.

Livre blanc

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)