Tous les peignes


Découvrez la gamme des peignes en corne Thomas Liorac

Guide d achat


Nos engagements



EPV

Le henné : Un soin embellisseur idéal pour les cheveux

Publié le : 12/07/2012 12:10:36
Catégories : Conseils


  • Qu'est-ce que le henné ?
  • Quels sont les avantages du henné ?
  • Contre-indications au henné.
  • Comment choisir son henné ?
  • Comment appliquer le henné ?
  • Comment faire durer l'effet de son henné ?

Qu'est-ce que le henné ?

Le henné est une plante appartenant à la famille des Lythracées, dont le nom botanique est lawsonia inermis. Elle possède en particulier des propriétés tinctoriales, qui sont augmentées avec la température du milieu où elle a été cultivée (elle préfère des températures comprises entre 25 et 45°). Pour obtenir la teinture, les feuilles sont récoltées, séchées et pulvérisées (mises en poudre).

Etals de Henné Sous forme de poudre, le henné est utilisé pour colorer les cheveux, les embellir, et pour réaliser des tatouages sur la peau. Attention : certains produits, appliqués de la même manière que le henné, portent le nom de henné sans être de véritables hennés. Le henné neutre par exemple ne contient pas de lawsonia inermis. Certains hennés colorant en noir contiennent notamment du plomb, métal lourd et très toxique pour l'organisme(à l'origine de dysfonctionnements nerveux à haute dose, il peut aussi à plus faible dose favoriser l'apparition de cancers).

 

 

Quels sont les avantages du henné ?

  • Beauté : il donne une jolie coloration auburn aux cheveux, leur donne brillance et volume.
  • Protection des cheveux : il dépose une gaine protectrice sur les cheveux et répare ainsi les cheveux fragilisés.
  • Anti-pelliculaire : les études en laboratoire ont également démontré ses vertus antifongiques (qui tue les champignons, ou mycoses, souvent à l'origine des pellicules) et astringentes (resserre les pores de la peau, ce qui lui permet de mieux résister aux bactéries et mycoses, et de moins se dessécher).
  • Cheveux gras ou secs : de manière plus empirique, ceux qui l'utilisent remarquent aussi un rééquilibrage des cheveux : les cheveux secs sont moins ternes, moins cassants (de plus, la gaine protectrice leur permet de se renforcer), les cheveux gras produisent moins de sébum. On peut aussi constater un ralentissement de la chute des cheveux.

Contre-indications au henné

  • Cheveux colorés et permanentés : il est incompatible avec toutes les colorations (ou décolorations), en particulier à base de chlore, et traitements chimiques (permanente, coloration). Comme le henné gaine le cheveu et reste assez longtemps (au moins 5 semaines), il ne faut pas non plus appliquer de henné si on a en projet de faire une coloration chimique ou une permanente.
  • Cheveux fragiles et abîmés : il peut parfois être mal toléré. Dans ce cas, attendre que la chevelure soit en meilleur état (notamment après des brûlures liées à des teintures chimiques trop violentes ou mal posées). Dans ce cas, une coupe de cheveux courte peut soulager les cheveux et leur donner le temps de se refaire une santé. Le henné sera plus tard un bon complément de soin.
  • Allergies : pas de réaction allergique connue. Cependant, ce n'est pas une plante neutre. Pour les personnes très allergiques, toujours se méfier (en parler à son médecin). Éviter les hennés contenant des conservateurs qui sont irritants ou allergisants.

Comment choisir son henné ?

  • Couleur : en fonction du résultat souhaité, on peut choisir désormais dans toute une gamme de couleurs. Seul le véritable henné donne ces fameux reflets auburn. Sur certaines natures de cheveux, le henné neutre peut accentuer des reflets dorés (cheveux châtains, blonds).
  • Cheveux clairs (blonds, blancs ou gris) : le henné naturel donne une teinte carotte. Si ce n'est pas l'effet recherché, préférer un henné neutre, qui aura tout de même des vertus protectrices et embellira les cheveux. Attention, il peut donner des reflets jaunâtres sur certains types de cheveux blancs, N'hésitez pas à faire un essai sur une zone peu visible auparavant, ou mieux, sur une mèche coupée ou des cheveux récupérés sur une brosse ou un peigne.
  • Vertus médicinales : Si on recherche le henné pour ses vertus médicinales (anti-pelliculaire, équilibrant pour le cuir chevelu) choisir un henné naturel (les autres plantes utilisées n'ont pas les mêmes propriétés médicinales).

Dans tous les cas : bien vérifier que le henné ne contient que des végétaux (lire la liste des ingrédients sur l'étiquette du produit), et en aucun cas des métaux lourds (valable également pour les tatouages au henné). Le henné naturel doit contenir 100% de feuilles de lawsonia inermis. Certains hennés contiennent aussi des conservateurs, qui peuvent être irritants ou allergisants (à écarter si possible). On le trouve facilement dans tous les magasins biologiques, parfois en grande surface, au rayon des teintures pour cheveux. Certaines grandes surfaces n'en proposent pas du tout, d'autres en proposent mais sont facilement en rupture de stock : ce n'est clairement pas un produit de consommation de masse ! De 2 à 10€ environ pour une à deux applications.

Comment appliquer le henné ?

 

La recette de base est simple :

  • Utiliser un pot (ou un demi pot selon l'abondance des cheveux, ou leur longueur) de henné.
  • Verser la quantité voulue dans un bol.
  • Y intégrer peu à peu de l'eau chaude (voir bouillante, comme pour un thé), jusqu'à obtenir une crème onctueuse.
  • Ne pas hésiter à mettre beaucoup d'eau : il sera plus efficace plus humide que trop sec.
  • Le laisser refroidir avant de l'appliquer.

Pour l'enrichir, certaines personnes préconisent les aménagements suivants :

  • Pour intensifier la coloration : mouiller la poudre avec du thé fort.
  • Pour des cheveux de santé délicate : ajouter un yaourt, ou deux cuillères à soupe d'huile d'olive (ou les deux) : l'huile d'olive est particulièrement bonne pour nourrir la kératine des cheveux. Pour les cheveux gras, éviter l'huile d'olive.
  • On peut ajouter du vinaigre, qui accentue la brillance des cheveux. Toutefois, le henné se suffit à lui même pour cet objectif. A noter que le vinaigre a des effets dégraissants (au choix : les vinaigres de cidre et d'alcool sont efficaces, éviter le vinaigre coloré).
  • Certaines personnes le trouvent plus efficace sur cheveux propres, d'autres sur cheveux sales. Il donne aussi de bons résultats sur cheveux mouillés.
  • Avant toute teinture, il peut être souhaitable d'effectuer un essai sur une mèche de cheveux peu visible, ou sur des cheveux coupés (ou récupérés sur la brosse).

Application :

  • L'appliquer mèche par mèche.
  • Laisser reposer la chevelure, enveloppée d'un linge (attention : le henné tache beaucoup !), ou d'un plastique.
  • Plus ou moins longtemps selon l'effet souhaité (une demi-heure minimum).
  • Éviter d'envelopper les cheveux dans une feuille d'aluminium, très toxique pour l'organisme. Les plantes, souvent légèrement acides, attaquent légèrement les métaux, qui relâchent des molécules polluant l'organisme.
  • utiliser des gants : le henné colore aussi la peau. En l'absence de gants, la peau gardera une teinte orange pendant 5 à 6 jours. Problème : les gants tirent les cheveux... Un vernis protège bien les ongles. En cas d'accident sur la peau, faire un masque d'argile pour estomper les marques.
  • protéger le visage, le cou et les oreilles avec une crème grasse (pommade cicatrisante, huile d'olive ou même une crème hydratante).

Comment prolonger l'effet de son henné ?

  • Coloration : l'effet est en principe durable. Mais il n'est pas efficace sur les cheveux nouvellement poussés, ou sur les racines. Il faut donc le renouveler régulièrement (toutes les 5 semaines environ).
  • Pellicules : dans ce cas, pour compléter tout traitement, il est impératif que chaque personne du foyer possède son propre matériel de coiffure. Comme la brosse à dents, cela ne s'échange pas.
  • Cheveux gras : il est nécessaire d'aérer la chevelure pour qu'elle graisse moins et pour que le cuir chevelu n'accumule pas mycoses ou bactéries. Utiliser un peigne est indispensable, pour la démêles et masser le cuir chevelu. Pour aucune chevelure, la brosse n'est suffisante (elle se contente de lisser les cheveux en surface).
  • Cheveux secs : il est nécessaire là encore de démêler la chevelure, qui a alors tendance à s'emmêler. Pour ne pas casser ou agresser les cheveux, utiliser un peigne en corne sera votre meilleur allié.

Livre blanc

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)