Tous les peignes


Découvrez la gamme des peignes en corne Thomas Liorac

Guide d achat


Nos engagements



EPV

Peigne et brosse : Comment choisir ?

Publié le : 18/02/2013 15:17:06
Catégories : Accessoires , Conseils

 

Faut-il choisir un peigne ou une brosse ?

Peigne ou brosseLe nec plus ultra : Un peigne en corne et une brosse en soie de sanglier. On se demande souvent s'il vaut mieux utiliser un peigne ou une brosse. On peut en effet utiliser l'un ou l'autre selon l'effet souhaité, mais en fait le plus souvent, le meilleur choix est d'utiliser les deux. Tout tient à la nature des cheveux, et à l'effet souhaité, l'essentiel étant de choisir un outil de qualité, car un outil de mauvaise qualité ou inadapté fragilise la chevelure et abîme le cheveu.

Tenir compte de l'hygiène des cheveux

Éliminer les impuretés

Pour une bonne hygiène et un confort optimum, il est conseillé d'utiliser d'abord une brosse en soies naturelles (dure et noire pour des cheveux épais, souple et blonde pour des cheveux fins, cassants ou fragiles). Ce premier brossage a pour objectif d'éliminer les impuretés, peaux mortes, fibres textiles, poussières qui s'y sont mises. Il permettra aussi, pour les chevelures sensibles, de préparer le démêlage, pour qu'il soit moins douloureux. Les soies naturelles de la brosse permettent que celle-ci n'agresse pas la chevelure ni le cuir chevelu. De plus, étant de même composition moléculaire que les cheveux (kératine), elle évite l'accumulation d'électricité statique. Cette brosse sera à shampouiner régulièrement pour conserver une hygiène satisfaisante (une fois par semaine environ, avec votre shampoing habituel : de préférence un shampoing doux, sans détergeant).

Démêler les cheveux

La seconde phase sera le démêlage de la chevelure. Cette opération permet d'aérer les cheveux, permettant au cuir chevelu d'éliminer les indésirables, bactéries ou autres. Elle permettra aussi de faire tomber les dernières impuretés. De la même manière, un peigne en corne à denture moyenne (mais adaptée à la texture des cheveux) est indiqué pour ne pas agresser le cuir chevelu, ne pas casser ou arracher les cheveux, ne pas abîmer leur structure.

Ces deux phases sont complémentaires, mais certaines  personnes n'en réalisent qu'une. Pour les chevelures très épaisses, un
brossage simple est déconseillé car il ne permettra pas à la chevelure de  s'aérer en profondeur. Toutefois, lorsqu'elles
sont bien faites avec des outils en kératine, elles laissent les cheveux brillants et soyeux.

La coiffure en elle même

Selon la coiffure souhaitée, on peut utiliser un peigne à denture assez fine ou une brosse (autre que celle de nettoyage de préférence) pour le lissage de la chevelure. Si on souhaite attacher les cheveux, on aura soin si possible de ne pas trop tirer les cheveux, de ne pas les attacher trop serrés, au risque de les faire tomber en excès. Pour cela, on pourra utiliser un peigne à queue, ou un peigne afro pour les chevelures crépues ou bouclées. Pour les coiffures afro, souvent très serrées et tenant plusieurs jours, il est recommandé de faire des « pauses » de quelques jours entre deux coiffures pour reposer le cuir chevelu. Pour ce travail demandant de la dextérité, il est important de choisir un outil avec lequel on sera à l'aise : cela dépend de chaque personne.

Livre blanc

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)